Rencontres gratuites Femmes Russes, Polonaises, Tchèques

Suite à la cessation totale d'activité, le site est à vendre, possible avec fichier membres. Contact par e-mail :  

 

Blog Agnieszka :

 

Version française Wersja polska English version

Baptême polonais

Mercredi, le 27 janvier 2016

En voici un texte rédigé et publié encore à une époque où le site était lié à l'activité de l'agence matrimoniale. Par conséquent, il était adressé notamment aux hommes français intéressés par la Pologne et à la recherche d'une femme polonaise en vue d'une rencontre. Je le cite ici en version d'origine.


Mardi, le 20 juillet 2010

Baptême religieux (catholique) - comment cela se passe en Pologne ? Est-il différent du baptême français ? Voyons ça.

Sans titre

Le baptême est la toute première fête à laquelle participe le nouveau-né. Parce qu'avoir des enfants est en général le projet de presque chaque couple qui est en âge de pouvoir avoir un bébé et qui n'en a pas encore ou qui souhaite avoir un enfant ensemble dans le cas des familles recomposées, ou si ce n'est pas vraiment le projet, il le devient aussitôt qu'un bébé est né:)..., un foyer franco-polonais sera le plus probablement "assujetti d'office" au baptême. Car la Pologne, c'est un pays catholique, croyant et pratiquant, c'est une tradition polonaise, l'attachement aux valeurs chrétiennes, et comme vous le savez peut-être déjà, la Pologne c'est un pays où toutes les traditions sont sincèremment respectées car les polonais sont fiers de leurs traditions. J'ai décidé alors d'écrire ce petit article sur le baptême en Pologne parce que cela peut être très intéressant et même peut-être utile un jour pour tous les hommes qui recherchent l'amour en Pologne, car leur future femme voudra certainement garder les traditions polonaises dans le nouveau foyer.


Baptême en Pologne

Baptême c'est un sacrament chrétien, tout comme le mariage. Il est célébré selon les règles bien précises. C'est un événement très important dans la vie des croyants (catholiques) qui donne aussi l'occasion à organiser une fête. C'est ainsi la première fête du bébé...:)

En Pologne, la tradition disait toujours de faire baptiser son bébé dès que possible, donc même le nouveau-né de quelques jours. Toutefois, ce n'est pas toujours possible donc le plus souvent un baptême a lieu quand le bébé à 1-3 mois.

La cérémonie religieuse catholique est bien évidemment similaire à celle en France. La différence observée par moi est peut-être celle qu'en Pologne le plus souvent le baptême a lieu pendant une messe classique, ouverte à tout le monde, où à un moment le prêtre procède au baptême d'un ou plusieurs bébés, et moins souvent, il est organisé en "privé", uniquement pour les familles des bébés baptisés comme c'est le plus souvent en France, selon mes observations. On ne fait non plus, de "programme" de la cérémonie (ce qu'est plutôt très intéressant car on participe activement à la préparation), tout est préparé par le prêtre et se déroule selon les habitudes.

Avant de baptiser son enfant, les parents doivent trouver une marraine et un parrain. En Pologne, ce n'est pas très évident car ils n'ont que le rôle symbolique mais aussi sont, dans un sens, responsables pour l'enfant. Certains choisissent alors quelqu'un de la famille, d'autres préfèrent que ce soient des amis, des connaissances, sans rapport familial. Il y a même des gens qui choisissent une femme célibataire et un homme célibataire en espérant que cette rencontre donnera peut-être la naissance à un amour et qu'ils se marieront ensemble...:) (Donc, dans un sens il font le travail d'une agence matrimoniale, ou comme on disait dans la temps d'une "swatka" - une marieuse).

Dans la tradition polonaise, la marraine et le parrain "doivent" aussi des cadeaux, notamment tout les ans, à Pâques (jusqu'à 10 ans de l'enfant), on appelle ça par chez nous "wykup". Puis, bien évidemment, des cadeaux lors des sacraments suivant que l'enfant l'aura, donc la première communion (en Pologne, il y a une seule communion), la confirmation et, un peu plus tard, le mariage. Ces cadeaux sont de plus en plus souvent très coûteux, le temps quand on offrait juste une montre ou un collier "sacré" est vraiment très loin. Pour cette raison là, beaucoup de gens hésitent d'accepter la demande d'être la amrraine ou le parrain, car ils ne sont pas sûr de pouvoir l'assumer financièremment, leur nouvelle responsabilité.

Et elle commence déjà avant la cérémonie car les futurs parrains ont un peu à préparer. Tout d'abord, la future marraine doit choisir et acheter un vêtement de baptême que l'on appelle chez nous "chrzczonka". C'est un petit morceau de tissu en voile, brodé, qui ressemble à une robe (donc une robe de baptême que l'on voit assez souvent en France), avec lequel on couvre le bébé pendant la cérémonie. Chrzczonka est de couleur blanche et avec un accent rose ou bleu, selon le sexe du bébé. Ce qu'est très intéressant (et important), la couleur rose est résérvée pour ... un garçon, et la couleur bleue pour une fille ! Et comme on le sait bien, c'est justement le contraire en France.

baptême polonais - une belle layette pour bébé est offerte par la marraine en Pologne

Ensuite, la future marraine doit aussi penser à offrir un dessous. Car on dit que si la marraine n'offre pas de dessous (layette : une petite chemise, un t-shirt ou un body) pour le bébé, il aura toujours des vêtements troués...:) Une des petites traditions très de chez nous.

Et le futur parrain doit penser à acheter des fleurs et un cadeaux pour ... la future marraine ! Et puis, faire une offrande à l'église pour le baptême !

Autre détail très intéressant : à l'église, pendant la messe et surtout toute la cérémonie, ce sont les parrains qui tiennent l'enfant... ensemble. D'ici vient même une expression polonaise : "Do chrztu trzymali (trzymał, trzymała)" - "Ils l'ont (il, elle l'a tenu) tenu au baptême (pour le baptême)", en traduction exacte.

Après la cérémonie, les partcipants font en général une petite visite chez le photographe pour quelque photos studio classiques (toute la famille ensemble, bébé seul, bébé avec ses parents, bébé avec ses parents et ses parrains, bébé avec ses parrains, bébé avec sa marraine, bébé avec son parrain, etc.), bien qu'actuellement, à l'époque où presque chacun dispose d'un appareil photo numérique dont beaucoup de réflex, presque qualité pro, cela est de moins en moins nécessaire et pour des raisons économiques et pratiques certains s'en passent en optant pour des photos "self made".

Ensuite, une réception est proposée. Ici, tout dépend des familles. Pour certains, un baptême, ce n'est qu'une toute petite fête entre la famille la plus proche, d'autres, au contraire, invitent beaucoup de monde et font une fête qui ressemble à un mariage... Donc certains organisent tout simplement une petite réception à la maison, d'autres organisent une grande fête dans une salle de réception ou au restaurant, certains vont déjeuner à cette occasion dans un restaurant et n'invitent que les parrains et les grand-parents, etc.

Peu importe, le plus important est que le bébé est baptisé et devenu chrétien.


Publié pour la première fois le 20 juillet 2010 comme le supplément au contenu du site de l'époque. Publié sur ce nouveau site mercredi, le 27 janvier 2016.


© MCM-AMB || Cookies

Rencontres - Sélection gratuite