Rencontres gratuites Femmes Russes, Polonaises, Tchèques

Suite à la cessation totale d'activité, le site est à vendre, possible avec fichier membres. Contact par e-mail :  

 

 

Version française Wersja polska English version

Pâques en Pologne

Sans titre

Pâques c'est une fête qui commence le printemps. Que signifie-t-elle pour le peuple polonais ? Comment les polonais fêtent-ils cet événement ?

Voici une petite présentation, par Agnieszka Martineau-Kosobucka

Pâques en Pologne - tradition polonaise, coutumes, symboles

La Fête de Pâques est une fête très importante pour les polonais, car la Pologne est un pays catholique et le nombre des personnes pratiquantes est très élevé. La Pâque est précédée, selon la tradition religieuse, par le Grand Carême, qui dure 40 jours.

La semaine précédant la Fête de Pâques est une semaine de la préparation intensive, au niveau religieux et du côté pratique - car la tradition exige que tout soit parfait. Cela commence par le Dimanche de Rameaux dit en polonais « Niedziela Palmowa » (Dimanche de Palme). Pendant cette journée durant les messes à l'église catholique, les « palmes » sont bénies - de la plus petite et modeste branche jusqu'à grande palme avec des décorations et fleurs en tresse. Cette tradition est très vivante dans certaines régions polonaises où on organise même les concours de palmes qui mesurent jusqu'à quelques mètres. Cette palme décorera ensuite la maison et servira pendant toute l'année comme le symbole de la protection du foyer.

Durant la Sainte Semaine, le programme spécial est organisé par les paroisses - «Rekolekcje », c'est un véritable temps de réflexion, les catholiques pratiquants peuvent se rendre à la messe tous les jours - ce sont des messes spéciales ayant pour le but de bien préparer Pâques, de la confession à la communion. Vendredi, a lieu une messe exceptionnelle - « Droga Krzyzowa », la Route de croix - c'est une « reconstruction » de la dernière route de Jésus Christ.

Samedi, selon le vieux coutume polonais, c'est la journée quand le « menu saint » est béni par le prêtre à l'église. Cela doit être, selon la tradition polonaise, le point final de la préparation à la fête : tout est propre, et le menu qui sera consommé pendant les 2 jours de la fête, est déjà prêt. Et il y a beaucoup de travail pour le préparer, car les recettes sont assez difficiles, les gens travaillent donc pendant plusieurs jours pour que tout soit comme il faut. Car quand le « menu saint » est à la maison, on n'a plus de droit pour travailler. C'est le temps de réflexion, les croyants pratiquants peuvent participer à la « veille » - « czuwanie », c'est-à-dire la prière devant le tombeau symbolique du Christ.

Qu'est-ce que c'est le « menu saint » ? Appelé en en langue polonais « swieconka » ou encore « swiecone » (bénie), ce sont des oeufs durs, du pain, du sel, de la viande, des fruits, mis en corbeille décorée. Avec cette corbeille les polonais - le plus souvent les enfants, c'est leur privilège, accompagnés par leurs parents, vont à l'église, où pendant une courte messe le prêtre bénie les corbeilles apportés. C'est Swieconka qui commencera ensuite le repas de Pâques.

Pour la Fête de Pâques, les polonais bien évidemment ont aussi la coutume des oeufs décorés. Appelés en polonais « Pisanki » ou Kraszanki », c'est l'un des symboles accompagnant la Pâque. Kraszanki ce sont des oeufs tout peints en couleur unie, sans décoration. Pisanki ce sont des oeufs décorés avec de la cire et ensuite trempés en peinture. Comme les motifs de la décoration, les gens peuvent recourir à leur imagination : les fleurs, les plantes, les voeux, Jésus, les cloches, le Baranek (mouton de Pâques), les lapins. Ces beaux oeufs seront ensuite une décoration de la table de Pâques et peuvent être. consommés, à tout moment des deux journées de la fête, sans modération !

 

Le menu de Pâques est assez varié, chaque région et chaque famille ont leur propre tradition.

Mais le plus souvent on verra sur la table des viandes de tous sortes, rôties, fumées, cuites, des sauces, des salades, et bien évidemment, des gâteaux, dont la fameuse Baba - un gâteau préparé avec beaucoup d'oeufs, aromatique, grande - autrefois, elle pouvait mesurer même un demi mètre ! Ou encore les Mazurki (« mazurek ») - richement décorés.

Dimanche de Pâques commence par la messe de résurrection. Ensuite, le petit déjeuner en famille sera célébré. Car c'est le petit-déjeuner, dit « saint », qui est le temps de réunion en famille en Pologne pendant Pâques.

La fête commence par une prière, ensuite tout le monde peuvent s'asseoir à la table, remplie de gourmandises avec le « saint menu » au milieu. Les polonais commencent leur repas par le partage du « saint menu » et des voeux. Souvent le petit-déjeuner continue toute la journée, car les polonais aiment beaucoup rester à table.

Lundi Pâques, c'est Smigus-Dyngus ou encore Lany Poniedzialek, donc « lundi mouillé ». Pendant toute la journée, il est permis de jeter de l'eau sur les autres, mêmes inconnus ! La meilleure chose c'est donc de rester chez soi toute la journée, car en sortant pour faire une courte promenade ou même pour aller à pied à l'église, on risque d'être mouillé ! Et on n'a pas le droit de se fâcher. Bien évidemment, il ne faut pas exagérer avec la quantité d'eau jetée sur un inconnu, cultiver la tradition, mais sans faire du mal à la personne.

Autrefois, Smigus-Dyngus dans la culture polonaise symbolisait aussi une tradition très populaire notamment en campagnes parmi les femmes et les hommes célibataires : les hommes essayaient de mettre le plus d'eau possible sur les filles qui leur plaisaient, leur montrant ainsi leur intérêt et leurs sentiments ! Donc plus d'eau reçue - plus la fille était aimée. Et les filles leurs disaient « merci » en offrant les plus oeufs décorés ! C'est beau la tradition.

La Fête de Pâques est une fête de nouvelle vie. Les symboles de Pâques : oeufs, l'eau et les palmes, ce sont les symboles de la nouvelle vie qui commence dans la nature au printemps, bien évidemment. La vie renaît - c'est si beau !

----------------

Et du côté "pratique" : La fête de Pâques c'est une saison très à la mode pour le mariage. En fait, après 40 jours de carence du Carême, quand le mariage religieux le plus souvent n'est pas célébré, car ce n'est pas une période appropriée à la joie et à la fête, c'est une vraie « fleuve » des mariages catholiques. Les baptêmes sont aussi populaires pendant ce temps.

Lundi Pâques, c'est aussi le temps quand les marraines polonaises offrent à leur filleuls des cadeaux « annuels », dits en jargon polonais « wykup », ce qu'on peut traduire plus ou moins par « taxe ».

En France il y a Mardi Gras, en Pologne il y a Jeudi Gras ! C'est le jeudi précédant le Mardi Gras français. Tout au long de la journée, les polonais peuvent manger ce que leur plait et beaucoup, traditionnellement on mange des beignets en quantités presque « industrielles » (je me rappelle que certaines de mes copines, pourtant très maigres, pouvaient en manger plus d'une dizaine ! - car la tradition doit être satisfaite, notamment la tradition si gourmande.) ou encore d'autres gâteaux cuits en grasse - chrusty ou faworki oui encore roze (ils ressemblent aux botteraux populaires dans notre région française) et sont des différentes formes et noms selons les régions polonaises.

Et Mardi Gras en Pologne est aussi fêté et cela beaucoup car c'est la dernière journée avant le Grand Carême. Appelé souvent « Ostatki »  ou « Zapusty », c'est le jour quand il faut fêter et s'amuser le maximum, car la prochaine occasion c'est dans 40 jours.

-------

Pâques polonaises en quelques images :

Swieconka est prête à partir à l'église - la corbeille contient du pain, des saucisses, du sel et des oeufs.

Swieconka est prête à partir à l'église

La table polonaise de Paques est couverte, au milieu bien sûr c'est la place de Swieconka

La table polonaise de Paques est couverte, Swieconka à l'honneur

Swieconka est prête à partager - après une prière en famille, elle sera distribuée aux participants avec dex voeux - chacun doit goûter tous ses composants

Swieconka est prête à partager

Ce texte a été publié pour la première fois le 17 février 2007.

Un nouveau texte parlant de Pâques polonais a été publié sur mon blog http://www.agnieszka.fr/ le  10 février 2018 avec une nouvelle approche et nouvelles images. Pour le lire, suivez le lien : http://www.agnieszka.fr/paques-en-pologne/.

© MCM-AMB || Cookies

Rencontres - Sélection gratuite